JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Interview : Michel Vincent

 In à la une

 

Nos lecteurs de la cité ardente connaissent sûrement Michel Vincent, qui a été pensant 13 ans l’animateur de Liège matin sur la RTBF (Radio 2, Fréquence Wallonie et Vivacité).  L’animateur qui a pris sa retraite radiophonique en 2020, après 37 ans sur diverses radios du service public, nous accordé une passionnante interview où il revient sur ses aventures radiophoniques commencées en 1979 sur Radio basse Meuse. 

 Pouvez-vous brièvement vous présenter ?

 

Cela représentait quoi la radio pour vous avant d’en faire vous-même ? 

 

extrait de la  news letter  de l’union professionnelle des disc jockey en 1980

 

Et comment avez-vous fait connaissance avec les radios libres ? 

 

Quelle était le contexte des radios libres à Liège ? 

le premier logo de Radio Basse Meuse 

Et pourquoi avoir créé RBM ? 

 

Est-ce que dès le départ l’idée était de faire une radio commerciale ? 

 

Et qu’est ce qui a poussé RBM à faire de la publicité ? 

 

Avez-vous connu la « guerre des ondes » ? 

 

On sait que des radios, entre autres liégeoises, étaient parfois proche de certains partis politiques, quand était-il de RBM ? 

 

Quand vous avez commencé à faire de la radio, quelle a été la réaction de vos parents ? 

 

Quelque chose d’un peu plus léger maintenant, ça marchait avec les filles de faire de la radio ? 

 

Vous avez plusieurs fois fait allusion à Radio Liégé Cité, pouvez nous en dire plus sur cette radio ? 

 

Caricature parue en 1982 dans l’hebdomadaire libéral « Pourquoi pas » 

En 1982 RBM commence à diffuser de la publicité commerciale, elle est rapidement attaquée en justice par la RTBF, comment avez-vous vécu cette situation en tant que fondateur de RBM ? 

 

Dans le cadre de l’émission « On se retrouve après la pub » produite par Archivesradios, nous avons pu interroger Eric Defawes, un administrateur de RBM qui a vécu la saisie et la condamnation pour donner suite à la pliante de la RTB (F) 

 

Notre invité réagit à cette archive… 

 

Suite à ces ennuis judiciaire, FM la Meuse se retrouve quasi sans animateurs, ( partis créer FM 56) comment vous avez vécu cela ? 

 

Avez-vous eu l’occasion de faire des émissions sur Bel-RTL ? 

Et donc vous avez été approché ? 

 

Vous avez aussi fait un peu de télé …- note : quand notre invité parle de RTC (il évoque la télé locale de Liège)  

 

Justement que pensez-vous de la radio filmée ? N’est-ce pas une fausse bonne idée ? 

 

Vous parlez de télé réalité avec la présence de caméra en studio,  comment gérez vous votre notoriété ? 

 

Y a-t-il des choses que vous n’avez pas faites en radio et qui vous auraient bien plus ? 

 

Qui vous a marqué, influencé en radio ?

 

l’épisode RMC

Vous avez l’opportunité d’aller animer à RMC, comment cela s’est fait ? 

 

Un certain Marc Vossen a aussi eu la chance d’animer à RMC, on écoute son témoignage, et vous réagissez après 

Réaction au témoignage de Marc Vossen 

 

Est-ce que votre participation à RMC a été favorable à votre carrière à la RTBF ? 

 

Etes-vous nostalgique des radios libres ? 

 

Vous n’êtes pas nostalgique, mais vous avez tout de même participé à cette fameuse émission souvenir sur les radios libres liégeoises 

 

Pour vous, c’est quoi un bon animateur ? 

 

Est-ce que les services de streaming de musique comme Spotify ou Deezer sont un danger pour la radio ? 

 

Comment la radio peut-elle se réinventer ? 

 

Est-ce que vous conseilleriez à un Jeune de faire de la radio aujourd’hui ?

 

 

Généralement dans les radios libres, il y avait assez peu d’animatrices, à votre avis pourquoi ?

Nous sommes ici pour cette interview au musée de la radio de Trooz, vous avez envie de dire quelque chose à ce sujet ? 

Et pour finir la question rituelle, que pensez-vous de notre travail d’archivage ? 

 

En bonus le début de l’émission spéciale sur les radios liégeoises, évoquée par notre invité et que vous pouvez retrouvée en intégralité dans la section émission du site 

Recent Posts

Leave a Comment

Contact

Nous ne sommes pas là en ce moment. Mais vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search