JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

Must FM

 In Histoires

Le 16 avril 1993, le programme Must FM est un nouveau concept créé de toute pièce par des animateurs de RLC  (ex radio Coquelicot)  à Perwez, et un groupe de nouveaux animateurs en provenance de Radio 2000 à Gembloux qui venait de cesser ses émissions.

Initialement, le programme devait permettre aux radios locales de s’échanger des animateurs, émissions et contenus et d’utiliser un label commun plus commercial. Cet échange était facilité par une automatisation très innovante à l’époque à l’aide d’un programme développé par un étudiant gembloutois (Radio Manager, qui deviendra Virtual Studio).

Le concept est notamment exposé aux responsables de Radio Quartz à Sombreffe qui décident rapidement de le soutenir financièrement et de s’y associer. Ainsi est né le programme Must FM, qui s’étendra ensuite sur d’autres radios locales (Sambreville Inter à Arsimont, Radio Horizon à Pont-à-Celles, FM Dinant, et plus tard Radio H à Habay qui finira par couvrir la totalité des provinces de Luxembourg et de Namur. Radio Quartz reprendra son indépendance quelques années plus tard,  Sambreville Inter sera finalement intégrée dans le réseau NRJ, et Radio Horizon et FM Dinant quittent également le projet.

C’est donc finalement en province de Luxembourg que le programme s’est rapidement développé jusqu’à la reconnaissance de 2008. L’idée de base d’un échange de programmes entre radios indépendantes est devenu sous l’impulsion des radios de la province du Luxembourg un véritable réseau. En 2008 le plan de fréquence a attribué le réseau provincial de la province du Luxembourg à Must Fm et par après celui de la province de Namur.

En 2013 Must FM a entamé une collaboration avec Mint,  la radio pop rock de RTL.  Une situation à laquelle elle a mis fin suite à une instruction du CSA pour « Avoir diffusé depuis janvier 2016 de manière récurrente, et notamment entre le 20 et le 26 juin 2016, de la communication commerciale clandestine pour la marque Mint dans ses habillages d’antenne, dans ses tops horaires et dans ses jingles d’émission, en infraction à l’article 14 § 6 du décret coordonné sur les services de médias audiovisuels » . 

Une situation pour laquelle Mint n’a pas été condamnée par l’autorité de régulation « considérant entre autres qu’en matière de communication commerciale clandestine la situation a pris fin de l’initiative même de l’éditeur et que le Collège estime inopportun de sanctionner une infraction dont, certes, la réalité a été constatée notamment entre le 20 et le 26 juin 2016 mais qui depuis lors a cessé. Le collège estime donc qu’il est fait une juste appréciation de l’article 159 du décret coordonné sur les services de médias audiovisuels par la simple constatation de l’infraction. » (…)  le Collège d’autorisation et de contrôle considère que l’objectif de la régulation est atteint par la simple constatation de l’infraction.

 

2 extraits sonores de Must FM du temps de la banque de programme

 

 

L’actionnariat de Must Fm 

extrait du site du CSA

 

s.

 

Recent Posts

Leave a Comment

Contact

Nous ne sommes pas là en ce moment. Mais vous pouvez nous envoyer un e-mail et nous vous répondrons dès que possible.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search