JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.

FM Capitale (Bruxelles)

 In Histoires

l’antenne de FMC sur le toit de la tour Rogier

FM Capitale (ou FMC) était une radio libre bruxelloise, proposant un programme  » Pop, Funk »  en journée et des émissions de rock américain de 21h à 06h du matin.

La radio a ouvert son émetteur  le 13 janvier 1984 à 2 heures du matin sur la fréquence 100.6 depuis la tour Rogier. ( Building « Martini »)  Une fréquence qu’elle est contrainte de quitter en 1986, lorsque le 100.6 Mhz est attribué à la nouvelle chaine de la VRT  Studio Brussel.        FMC occupe alors la fréquence 103.2 Mhz, où elle brouille une autre radio (Radio 104) , elle passe ensuite 103.7 Mhz, une fréquence laissée vacante suite à la disparition de son ancienne occupante Radio Bruxelles Inter. 

Le fondateur de FMC, Michel Vorros nous a accordé une longue interview où il nous parle entre autre de la création de FMC vous pouvez l’écouter via ce lien https://archivesradios.be/Radio2019/michel-voros/

FM Capitale a arrêté ces émissions le 24 avril 1987 à 14h07 sur ordre du service du spectre de la RTT suite à l’attribution de son « autorisation sans fréquence ».

Les autorisations « sans fréquence »  viennent du  fait que si la communauté française était compétente pour les reconnaissances des radios, c’est le gouvernement fédéral, via la RTT, qui déterminait les fréquences attribuables. La Communauté ayant donné trop d’autorisations par apport aux fréquences réellement disponibles, certaines radios se sont ainsi retrouvées dans une situation ubuesque avec une autorisation d’émettre mais sans qu’il y ait de fréquence pour elles.                                                                                                                                                                La grande majorité de ces stations « sans fréquence » n’ont pas postulées lors des trains de reconnaissances suivants, la plupart d’entre elles ayant disparues faute d’activités et de motivation.

 

Un extrait d’une émission de FMC  du 11 aout 1984

 

quelques jingles de FMC ( avec la grande mode de l’époque des voix faites avec « un vocodeur » )

 

 

Recent Posts
Comments

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search